Red Faction : Guerrilla - Re-Mars-tered
Plate-forme : Nintendo Switch - PlayStation 4 - Xbox One
Date de sortie : 02 Juillet 2019
Résumé | Test Complet | Images | Actualité | Commentaires
Editeur :
Développeur :
Genre :
Action
Multijoueur :
Oui
Jouable via Internet :
Oui
Test par

Nic007


7/10

Red Faction : Guerrilla - Re-Mars-tered est la version remastérisée du titre original Red Faction : Guerrilla paru en 2009.

Mars, et ça repart.

Se déroulant cinquante ans après le premier Red Faction, Red Faction : Guerrilla - Re-Mars-tered est comme son nom l'indique une version remastérisée du jeu développé par Volition et paru en 2009. Porté par Kaiko sur les consoles actuelles, cet opus était le premier de la série a abandonné la vue FPS au profit de tir à la troisième personne. Néanmoins le concept n'a pas vraiment changé, puisque ce titre vous transporte dans un univers martien ouvert et entièrement destructible. Vous y incarnez Alec Mason, un insurgé de Red Faction qui va devoir combattre l'oppresseur, l'Earth Defense Force. Le jeu démarre à peine que vous vous retrouvez déjà avec des armes en tout genre. Une fois les lieux quittés, retour aux fondamentaux avec une évolution du GeoMod permettant un gameplay incisif et surtout de tout faire exploser dans le décor.

Mais dans ce monde ouvert, il va déjà falloir se frayer un chemin. La Red Faction est bien mal en point, et il va falloir regagner de l'influence au sein des différents secteurs, de la mine de Parker à la capitale Eos, pour espérer progresser sans trop de difficulté. On pourra toujours utiliser des armes improvisées, des explosifs, des véhicules et de l'équipement minier et les projeter contre les bâtiments ennemis entièrement destructibles, afin d'éliminer brique après brique la présence ennemie. Bien qu'il y ait eu quelques améliorations dans le paysage, Mars demeure toujours d'une friche stérile avec peu de choses à offrir. Nous vivons maintenant à une époque où les missions secondaires ont du sens, une histoire et du charme, alors revisiter un tas d'endroits plutôt génériques pour ramasser de la ferraille nuit cruellement au rythme.

Un réalisation améliorée ?

Malgré un certain aspect science-fiction, l'environnement décrit reste cependant plutôt réaliste dans son approche avec ses banlieues, terrains vagues, etc. Techniquement parlant, Red Faction : Guerrilla - Re-Mars-tered offre un visuel assez réussi, même si certains bugs subsistent et que la couleur rouge prédomine (logique après tout). Il n'empêche que le jeu propose un environnement assez riche et assez développé, avec pas mal de personnages non joueurs (PNJ), et de nombreux véhicules à utiliser. Par rapport à la mouture d'antan, on notera une meilleure définition d'ensemble, des effets de particules revus et des shaders retravaillés. Les cinématiques sont elles en 3D temps réel et sont toujours très nombreuses. Côté animation, certains ralentissements subsistent lors de l'usage de grenades, mais l'aventure reste globalement fluide à 30fps. Sur Nintendo Switch, il est possible d'opter pour le mode "Qualité" ou "Performance", permettant d'affiner l'anti-aliasing ou de renforcer la fluidité. Quand à la résolution, elle s'avère de 1080p sur dock et 720p en mode portable. Il y a des chargements définitivement allongés par rapport aux autres supports, il faut entre vingt et trente secondes pour entrer dans un niveau, mais fort heureusement, ils se déclenchent rarement lorsqu'on visite les quartiers.

Quelques problèmes de caméra apparaissent également, ce qui ne nuit pas à la jouabilité d'ensemble. Jouabilité qui n'a pas fondamentalement bougé par rapport aux autres titres du genre, exceptée que les motion controls font leur entrée sur Switch pour mieux viser en mode portable. La durée de vie est en tout cas assez importante, comptez un minimum de quinze heures pour le finir en solo, avec en outre la possibilité de s'affronter sur le Nintendo Online jusqu'à seize. Il faut noter que cette version comporte l'ensemble des mises à jour proposées pour le jeu depuis sa sortie initiale. Les musiques se composent essentiellement de rock et de pop. Globalement le tout est plutôt bon, tout comme les doublages et les différents bruitages du jeu, mais l'ambiance manque un peu d'exhaustivité.

VERDICT

-

Red Faction : Guerrilla - Re-Mars-tered est un jeu d'action nerveux, bien réalisé, et plutôt accrocheur. Les fans du genre devraient apprécier sa constance, malgré le côté passéiste du gameplay. Le Geo-Mod apparaît en effet comme une relique du passé face à un moteur Frostbite de plus en plus flexible, et bien des jeux ont repris le concept de Volition en l'améliorant très nettement. Cela étant, le portage sur Nintendo Switch s'avère bien ficelé et ce genre de production demeure rare sur la console.

© 2004-2019 Jeuxpo.com - Tous droits réservés